« Après Beethoven et Chopin, c’est sur Mozart que le pianiste Jean Muller a désormais jeté son dévolu… »
Luxemburg Wort, 21.01.2015

 

wort210115